[Podcast] Départ de l’entreprise : Que devient votre épargne salariale ?

7 août 2023 - À la une

Alexandra MASSON, Chargée d’affaires chez Groupama Épargne Salariale nous éclaire sur les possibilités en matière de gestion de vos plans d’épargne salariale lorsque vous quittez une entreprise.

 

“Lors de notre précédent podcast, nous avions vu ce qu’il était possible de faire de son épargne salariale lors d’un départ à la retraite.

Aujourd’hui, on va s’intéresser à ce que devient son épargne salariale lorsque l’on quitte une entreprise, excepté dans le cas de la retraite… donc en cas de fin de contrat déterminé, fin d’alternance, changement d’entreprise, licenciement…

Alors lorsque vous quittez une entreprise plusieurs choix sont possibles.

Pour faire bref, vous avez 3 options : maintenir votre épargne salariale, la transférer dans d’autres dispositifs d’épargne retraite ou la récupérer selon le type de plan que vous possédez.

 

Alors détaillons un petit peu plus ces options…

Si vous n’avez pas de besoin financier immédiat, la 1re option consiste à maintenir votre épargne salariale dans les plans de l’entreprise que vous avez quittée ou que vous quitterez prochainement.

En choisissant cette option, vous pourrez continuer à bénéficier des éventuelles performances des marchés financiers… et aussi, si vous le souhaitez, modifier la répartition de votre épargne sur les placements à votre disposition soit pour sécuriser votre épargne en la plaçant sur des placements faiblement risqués ou alors pour dynamiser votre épargne grâce à des fonds actions.

Concernant l’alimentation des plans, il faut savoir que vous ne pourrez plus effectuer de versements volontaires sur le PEE et donc il ne sera plus possible de bénéficier de l’éventuel abondement de votre ancien employeur. Si vous percevez une prime de participation ou d’intéressement après votre départ de l’entreprise, vous pourrez l’investir dans vos plans d’épargne afin de ne pas être imposé.

Quant au PERCOL, les versements seront réalisables uniquement si dans le cadre d’un changement d’entreprise, votre nouvel employeur ne vous propose pas de plan épargne retraite. De même que pour le PEE, l’abondement ne sera plus versé.

Sachez qu’un conservant votre épargne salariale en cas de départ de votre entreprise, des frais annuels seront à votre charge.

 

La 2e option lorsque vous quittez une entreprise consiste à transférer votre épargne salariale vers les dispositifs existants chez votre nouvel employeur.

Alors concrètement, vous pouvez transférer votre PEE vers le PEE de votre nouvel employeur…et en ce qui concerne le PERCOL, vous pouvez aussi le transférer chez votre nouvel employeur vers un PERCOL ou un PER Obligatoire, également appelé « PERO ».

Et bien évidemment, le transfert ne modifie pas les dates de disponibilité de votre épargne et vous conservez les avantages fiscaux et sociaux acquis.

C’est donc une bonne solution qui vous permet de regrouper et de gérer facilement tous vos contrats d’épargne-retraite.

Côté administratif, selon le type de plan, des frais de transferts peuvent exister ; et il faut compter en moyenne entre 4 et 5 mois de délai de traitement.

 

Pour finir, la dernière option possible en cas de départ de votre entreprise est que vous pouvez récupérer votre épargne salariale.

Mais attention ! C’est seulement l’épargne du PEE qui est concernée.

Eh oui ! Le PERCOL ne peut être débloqué uniquement à la retraite ou avant la retraite selon les cas de déblocage définis par la Loi.

Pour récupérer votre épargne du PEE, rien de plus simple ! Il vous suffit de réaliser une demande sur votre espace personnel quand vous le souhaitez après votre départ de l’entreprise.

 

Alors pour résumer, lors d’un départ de votre entreprise, vous avez la possibilité de maintenir votre épargne salariale, de la transférer vers d’autres contrats d’épargne-retraite ou bien de la récupérer en ce qui concerne le PEE.”