Départ à la retraite : que devient votre épargne salariale ?

Il est temps pour vous de profiter de votre épargne salariale !
Toutefois, sachez qu’en cas de départ à la retraite, vous n’avez pas d’obligation à récupérer immédiatement toute votre épargne salariale.
En effet, vous pouvez la maintenir, la récupérer en une ou plusieurs fois ou la transférer sur d’autres comptes retraite.

On vous explique tout.


CONSERVER VOTRE ÉPARGNE SALARIALE

En cas de départ à la retraite, vous pouvez maintenir votre épargne salariale et continuer à y faire des versements et des arbitrages. Ainsi, vous pourrez faire fructifier votre épargne en profitant de la dynamique des marchés financiers.

PEE  PERCOL PERCO

Les versements sont possibles si vous avez déjà réalisé un versement votre PEE avant votre départ à la retraite.

Cependant, ils seront bloqués pendant 5 ans (hors cas de déblocage anticipés). 

Les versements sont possibles y compris les versements volontaires déductibles.

L’épargne pourra être récupérée à tout moment en une ou plusieurs fois.

Pour le PERCO (l’ancien PERCOL), les versements sont possibles après le départ à la retraite seulement si vous avez déjà réalisé un versement avant votre départ à la retraite.

Concernant les primes de participation et d’intéressement, elles peuvent être investies dans le PEE et/ou le PERCOL (ou PERCO) après votre départ à la retraite.

Quel que soit le plan, les versements réalisés après votre départ n’engendreront plus d’abondement (si votre entreprise avait mis en place ce dispositif).

Les frais de tenue de compte seront à votre charge l’année suivant votre départ selon la tarification en vigueur disponible dans les conditions générales.

RÉCUPÉRER VOTRE ÉPARGNE SALARIALE

Quel que soit le plan (PEE, PERCO, PERCOL), votre épargne est récupérable en capital* en une ou plusieurs fois à tout moment depuis votre espace personnel dès lors que vous prenez votre retraite.

Si vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite mais que vous êtes toujours en activité, vous avez le droit de débloquer votre PERCOL.

La récupération de votre épargne du PERCOL en rente est également une option possible .

info pictoLa liquidation de votre plan d’épargne salariale ne clôture pas votre compte.

Pour clôturer votre compte, vous devrez faire une demande écrite à l’adresse suivante :
Groupama Épargne Salariale – Service Clients  46 rue Jules Méline – 53098 Laval Cedex 9.

*Si vous avez transféré un ancien Article 83 ou un PERO vers votre PERCOL, l’épargne transférée sera récupérable uniquement en rente.

TRANSFÉRER VOTRE ÉPARGNE SALARIALE

Si vous avez un PEE, vous avez la possibilité de le transférer vers un autre PEE ou un PERCO. Cependant, le transfert vers un PERCOL est impossible.

Quant au PERCOL, vous pouvez le transférer vers un autre dispositif de retraite tel que le PER Obligatoire (PERO), le PER Individuel (PERIN), l’assurance-vie.

Les frais de transferts seront à votre charge même si le transfert est réalisé dans l’année du départ de l’entreprise selon le type de plan et la tarification en vigueur.

En savoir plus sur le transfert

FISCALITÉ DE L’ÉPARGNE SALARIALE À LA RETRAITE

Pour le PEE : vos versements sont récupérables sans impôts ni charges sociales.

Seules les plus-values (l’épargne générée grâce aux performances des supports de placement que vous avez choisis) seront soumises à 17,2 % de prélèvements sociaux.

En cas de moins-values, il n’y aura pas de prélèvements sociaux.

Pour le PERCOL : la fiscalité de votre épargne dépendra du type de versements que vous avez réalisé et du mode de sortie (capital ou rente). Détail dans ce tableau :

 
Versements
volontaires
défiscalisés
Versements
volontaires
non défiscalisés
Intéressement, participation, abondement, jours de repos/CET
Versements obligatoires (issus d’un transfert d’un Article 83 ou d’un PERO)
Sortie en capital

Capital soumis à l’impôt sur le revenu

Plus-values soumises au prélèvement forfaitaire unique 30%1 

Capital exonéré d’impôt sur le revenu

Plus-values soumises au prélèvement forfaitaire unique 30%1 

Capital exonéré d’impôt sur le revenu

Plus-values soumises aux prélèvements sociaux à 17,2%

Sortie en capital impossible
Sortie en rente

Rente soumise à l’impôt sur le revenu après abattement de 10%

Prélèvements sociaux 17,2% sur une partie de la rente2

Rente soumise à l’impôt sur le revenu après abattement selon l’âge3

Prélèvements sociaux à 17,2% après abattement selon âge3

Rente soumise à l’impôt sur le revenu après abattement selon l’âge3

Prélèvements sociaux à 17,2% après abattement selon âge 3

Rente soumise à l’impôt sur le revenu après abattement de 10%

Prélèvements sociaux 10,1% sur la totalité de la rente2

(1) Il est également possible de choisir l’option : impôt sur le revenu + prélèvements sociaux à 17,2%.
(2) Abattement identique à celui d’une rente viagère de type onéreux (voir note ci-dessous).
(3) Rente viagère de type onéreux : fraction imposable égale à 70 % avant 50 ans, 50 % entre 50 et 59 ans, 40 % entre 60 et 69 ans et 30 % après 69 ans.