Dossier spécial PER

Pour dynamiser et harmoniser l’épargne et la retraite, la loi PACTE mise sur un nouveau dispositif : le Plan d’Épargne Retraite (PER).

Découvrez dans ce dossier spécial toutes les informations à savoir sur ce nouveau plan ainsi que les questions à vos interrogations.

TOUT SAVOIR SUR LE PLAN D’ÉPARGNE RETRAITE

questionLe PERCOL :
Comment ça marche ?


Versements volontaires du PERCOL : Déductibles de l’assiette d’imposition !


De nouveau supports de placement pour le PEE et le PERCOL 


La fiscalité des PER :
Une fiscalité selon le type de versements


differencePERCO et PERCOL : quelles différences ? 
La réponse en infographie

RÉPONSES AUX QUESTIONS DES ÉPARGNANTS

Quels sont les avantages de la transformation du PERCO en PERCOL ?

Cette transformation présente des avantages, notamment :

  • La possibilité d’effectuer des versements volontaires déductibles de l’assiette d’imposition sur le revenu. 
  • Davantage de souplesse grâce aux transferts possibles et à des cas de sortie anticipés en capital plus nombreux.

Transformation PERCO-PERCOL : Quel impact sur les investissements ?

Concernant la gestion libre, tous les fonds ouverts dans le PERCO sont repris dans le PERCOL.

En complément, chaque épargnant aura la possibilité d’investir dans les nouveaux fonds de la Gamme Groupama Expertise s’il le souhaite (versement ou arbitrage).

Concernant la gestion pilotée, les 3 grilles de gestion pilotée sont conservées : Grille Prudente, Equilibre et Dynamique.

Quelques nouveautés ont été apportées :

  • La part du fonds PME-ETI représente désormais 10 % (au lieu de 7%).
  • La grille Équilibre est la grille par défaut (à la place de la Grille Prudente).
  • L’âge de départ à la retraite est fixé à 67 ans par défaut (au lieu de 65 ans).

Quelles sont les modalités de versement du PERCOL ?

Les sources d’alimentation du PERCOL sont pour grande partie identiques à celles du PERCO avec : les versements volontaires non déductibles,  primes d’intéressement et de participation, abondement et jours de repos non pris/jours CET.

2 nouveautés :

  • Il est désormais possible de réaliser des versements volontaires déductibles. Cette déductibilité fiscale s’opère dans la limite des plafonds épargne retraite. Elle s’applique à l’ensemble des versements volontaires réalisés aussi bien dans les PER individuels que dans les PER d’entreprise avec la possibilité en plus de bénéficier de l’abondement. Il reste aussi possible de réaliser des versements volontaires non déductibles.
  • Le transfert de l’épargne du PEE vers le PERCOL est désormais impossible.

La fiscalité concernant les versements d’épargne salariale dans le PERCOL (primes d’intéressement, de participation, jours de repos non pris, jours CET) ne change pas. Ces sommes sont exonérées d’impôt sur le revenu.

Quelles sont les modalités de sortie du PERCOL ?

L’épargne du PERCOL peut être récupérée au moment de la retraite :

  • en capital
  • et/ou en rente 
En cas de déblocage anticipé, l’épargne sera versée en capital.

Retrouvez la fiscalité du PERCOL à la sortie en fonction du type de versement

Quels sont les cas de déblocage du PERCOL ?

L’épargne du PERCOL est bloquée jusqu’à l’âge de la retraite.

Il est toutefois possible de débloquer l’épargne avant la retraite dans les cas suivants :

  • L’achat ou la construction de la résidence principale.
  • Le décès du conjoint ou partenaire de PACS. Le décès de l’épargnant entraîne la clôture du plan d’épargne retraite. Les sommes sont alors reversées dans la succession.
  • L’invalidité de l’épargnant, de son conjoint ou partenaire de PACS.
  • Le financement de travaux d’adaptation du domicile en cas de perte d’autonomie de l’épargnant, de son conjoint ou de ses enfants.
  • L’invalidité de l’épargnant, de son conjoint ou de ses enfants.
  • Le surendettement de l’épargnant.
  • L’expiration des droits à l’assurance chômage et la cessation d’activité non salariée suite à une liquidation judiciaire de l’épargnant.